Accueil
Qui sommes nous ?
Notre maison
Nos retraites
Liens
Photos
Contact-Inscription
Qui sommes nous ? Notre maison Nos retraites Liens · Photos · Contact-Inscription
Bienvenue au couvent ! Saint Jean de Matha est le fondateur de l'ordre de la Très Sainte Trinité et des Captifs en 1193, il est né à Faucon près de Barcelonnette. Faucon est le plus vieux village de la vallée de l'Ubaye, son altitude est de 1150 mètres. Ce couvent du dix septième siècle est bordé d'un jardin très calme, et présente un cachet certain d'intimité, de chaleur humaine et religieuse. Il est situé à 2,5 km de la commune de Barcelonnette qui dispose des principaux équipements administratifs, commerciaux et médicaux utiles. Entrée du couvent Moyens d’accès Gare SNCF de Gap Service d'autocars toute l'année vers Gap (65 km), Digne (92 km), Marseille (230 km). Taxi, 2,5 km de Barcelonnette au couvent. Contact : Couvent Saint Jean de Matha 04400 Faucon-de-Barcelonnette France Téléphone : +33 4 92 81 09 17 Contact en ligne suite sur diaporama : carte couvent en Europe Cartes Google, vue aérienne du couvent à Faucon de Barcelonnette, suivie en diaporama de la carte en Europe ( Lien sur Google : le couvent à Faucon → www.google.fr/maps/place/Couvent+Saint+Jean… )
Qui sommes nous ? Jean de Matha Histoire du couvent
Notre maison Présentation Nos chambres La restauration Prier Jardins Autres services
Nos retraites Tarifs et inscriptions Nous ne proposons aucune retraite prêchée dans l'immédiat .
Liens Ordre de la Très Sainte Trinité et des Captifs : www.trinitari.org Province du Sacré-Coeur de Jésus : www.trinitaires.ca Solidarité Internationale Trinitaire : www.sit-france.org Maison de Cerfroid : comcerfroid. spot.fr Eglise St-Leu / St-Gilles : saintleuparis.catholique.fr Les images de la colonne de droite sont reprises comme illustration sur les sites web concernés, dans certains cas (Sit, Cerfroid, Saint Leu / Saint Gilles) des photos sont assemblées en diaporamas. Les Trinitaires Les symboles de l'Ordre SIT Maison de Cerfroid - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Saint Leu / Saint Gilles
Histoire du couvent
Le couvent et la paroisse du village de Faucon photos : Père Yvon Samson www.trinitaires.ca voir également des photos du couvent sur la page « Histoire du couvent » Paysages
Contact - Inscription Moyens d’accès : Gare SNCF de Gap Service d'autocars toute l'année vers Gap (65 km), Digne (92 km), Marseille (230 km). Taxi : 2,5 km de Barcelonnette au couvent. Adresse : Couvent Saint-Jean-de-Matha 04400 Faucon-de-Barcelonnette France Livre d'or Téléphone, : Téléphone : +33 4 92 81 09 17 contact (à) trinitaire-faucon.org contact en ligne inscription - réservation Carte Google : le couvent dans le village de Faucon-de-Barcelonnette Carte Google : l'Europe, la Méditerranée, l'Afrique
Couvent Saint-Jean-de-Matha Qui sommes nous ? :   (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; Le pape approuve la règle de l'ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs le 17 décembre 1198. ; précédent ; suivant ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» Couvent Saint-Jean-de-Matha » Qui sommes nous ? : Jean de Matha Jean de Matha Le 24 juin 1160 Naissance à Faucon de Jean de Matha, le 24 juin 1160. Son père Euphème de Matha était un seigneur espagnol qui avait reçu de Raymond Bérenger le jeune, comte de Barcelone et de Provence, la terre de Faucon. Pour lui donner une instruction et une éducation digne de son rang, la famille se fixe à Marseille où Jean commence ses études. Sa mère, Marthe, lui apprend à connaître les pauvres, les malheureux et à les aimer. Elle le conduit aussi dans les hôpitaux et les prisons. Il poursuivra ses études à Aix-en-Provence, puis à l'université à Paris où il prend ses grades de docteur en théologie. Il est encouragé à devenir prêtre par Maurice de Sully, évêque de Paris, qui avait remarqué sa valeur et sa piété. Le 28 janvier 1193 Lors de sa première messe le 28 janvier 1193, fête de Ste Agnès, Jean de Matha voit le Christ, dans une apparition, libérant 2 captifs un noir et un blanc et décide de se consacrer à la libération des prisonniers. Un tableau représentant cette vision se trouve dans l'église de Faucon, au dessus de l'autel qui lui est dédié. Il se retire dans la forêt de Cerfroid (dans le département de l'Aisne) auprès de Félix de Valois et avec quelques ermites et universitaires il constitue la première Fraternité Trinitaire. Se rendant à Rome avec Félix de Valois, ils exposent au Pape Innocent III, leur projet. Jean connaissait le pape pour avoir étudié avec lui à l'université de Paris. Le 17 décembre 1198 Le pape approuve la règle de l'ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs le 17 décembre 1198. Jean de Matha parcourt l'Europe pour récolter de grandes sommes d'argent afin de racheter les prisonniers esclaves des musulmans. Le mouvement connaît un développement fulgurant (en 1789 on comptera plus de 600 000 libérations par les Trinitaires). Épuisé par la fatigue et les privations il meurt à Rome à l'âge de 53 ans le 17 décembre 1213. Sa fête est célébrée le 17 décembre. Canonisation de Jean de Matha Si durant les premiers siècles de son existence l'ordre Trinitaire n'a développé aucun culte particulier envers Jean de Matha, il faudra attendre le XVII e siècle pour que les Trinitaires tentent une canonisation. En 1665, le père Jean de la Conception présenta une requête au vicariat de Rome avec des arguments prouvant que Jean de Matha, ainsi que Félix de Valois, avaient été qualifiés de saint par plusieurs papes. Le 31 juillet 1665, le cardinal vicaire de Rome rend un décret constatant le culte accordé de temps immémorial à Jean de Matha et à Félix de Valois sentence confirmée par la Sacrée Congrégation des rites le 14 août 1666 et par le pape Alexandre VII le 21 octobre. Les noms de Jean et de Félix seront insérés dans le martyrologue romain le 27 janvier 1671 par un décret d'Innocent XI. Le 14 mars 1694 les fêtes des 2 saints seront étendus à l'église universelle. Fêtes célébrées avec faste à Faucon En 1898, le 7 e centenaire de l'ordre. En 1960, le 8 e centenaire de la naissance de Saint Jean de Matha. En 1993, le 8 e centenaire de la fondation de l'ordre. Le pape approuve la règle de l'ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs le 17 décembre 1198.
entrer
ce site web est